30° Degrés Magazine - Zermatt pendant l’hiver Corona 2020/21: La sécurité et la santé avant tout

Zermatt pendant l’hiver Corona 2020/21: La sécurité et la santé avant tout

| Photo: © Zermatt Tourismus/ © Kurt Müller/ © Pascal Gertschen/ © Marco Schnyder/ Zermatt Unplugged, Mauro Pinterowitsch | Parution: 05.10.20

Cet hiver également, Zermatt mettra l’intégralité de son infrastructure à la disposition de ses visiteurs - combinée avec les mesures de sécurité nécessaires pour garantir la santé des hôtes et des employés. Toutes les installations et les pistes seront ouvertes – et avec la télécabine de Kumme, la destination mettra même une remontée mécanique supplémentaire en service. Le festival de musique Zermatt Unplugged devrait, lui aussi, avoir lieu, mais sous une forme différente adaptée à la situation actuelle.

Certaines stations de ski ont déjà annoncé qu’elles n’ouvriraient pas cet hiver ou uniquement de façon limitée. C’est consciemment que la destination Zermatt – Matterhorn choisit une stratégie différente: sauf instruction contraire des autorités fédérales et cantonales, elle mettra toutes les pistes, remontées mécaniques et autres infrastructures à disposition de ses visiteurs.

Ouverture complète à partir du 28.11.2020

«Même en ces temps difficiles, nous maintenons notre stratégie. La qualité supérieure et le produit haut de gamme que nous proposons, combinés aux investissements correspondants, donneront au client un sentiment de sécurité», déclare Franz Julen, président du conseil d’administration de Zermatt Bergbahnen AG (ZBAG). Les amateurs de sports d’hiver disposent actuellement déjà de 21 kilomètres de pistes jusqu’à Trockener Steg. Toutes les installations et les pistes seront prêtes le 28 novembre 2020 et l’ouverture de la saison d’hiver à Zermatt sera annoncée, quel qu’en soit le coût. L’événement phare de l’hiver sera la nouvelle télécabine de Kumme. La ZBAG avait déjà annoncé en avril 2020 qu’elle investirait 30 millions CHF malgré la crise sanitaire. La télécabine sera mise en service le 20 décembre 2020, apportant ainsi une véritable plus-value au domaine skiable. Il s’agit-là de la première télécabine en Suisse à fonctionner sans personnel.

Priorité à la sécurité

Ce que l’on ne sait pas encore, c’est la forme que prendra l’après-ski cet hiver. Le pouvoir de décision et de communication à ce sujet relève de la responsabilité de la Confédération et du canton. «L’après-ski fait bien entendu partie intégrante des vacances de ski, mais il joue un rôle plutôt secondaire dans notre destination. Nos visiteurs apprécient avant tout le ski sportif, la gastronomie de qualité et l’expérience de la nature que propose notre destination», déclare le directeur du tourisme, Daniel Luggen. La sécurité des visiteurs et des employés est la priorité absolue.

Cela s’applique également aux installations de ski. Les premiers retours d’expérience provenant du domaine skiable d’été ont montré que la sécurité des visiteurs pouvait être garantie et qu’ils respectaient très bien les règles officielles. Quelles que soient les mesures décidées par la Confédération et les cantons pour l'hiver prochain, la ZBAG les mettra en œuvre de manière conséquente. La ZBAG propose des conditions d’annulation accomodantes pour permettre une réservation sans soucis. En cas de COVID ou des obligations officielles qui y sont liées, les billets déjà réservés seront convertis en avoir.

Mais même si elle prend toutes les mesures nécessaires, la destination est bien consciente du fait que le village situé au pied du Cervin n’est aucunement à l’abri d’une nouvelle propagation de corona. La destination a donc mis en place un groupe de travail local pour parer à cette éventualité.

Zermatt Unplugged dans une nouvelle version

Le point culminant de la fin de l’hiver à Zermatt est également le festival de musique Zermatt Unplugged. Grâce au soutien des partenaires du festival, des visiteurs et de la destination, les pertes financières causées par l’annulation du festival en 2020 ont pu être limitées à un minimum raisonnable. La situation actuelle met les organisateurs du Zermatt Unplugged face à de nombreux défis pour l’édition 2021 et rend la planification très incertaine. En concertation avec la destination, l’équipe du festival a décidé que le Zermatt Unplugged 2021 ne pourrait pas avoir lieu sous sa forme habituelle. «Les concerts acoustiques à Zermatt – dans un cadre unique, sous le soleil du Cervin, en montagne et dans la vallée – auront lieu à Zermatt en 2021», déclare le directeur, Rolf Furrer.

Pendant deux week-ends au printemps (du 8 au 10 et du 15 au 17 avril 2021), le festival proposera des concerts acoustiques dans des lieux spectaculaires et un cadre plus intimiste. La série de concerts se poursuivra sur plusieurs week-ends à la fin de l’été 2021 – visant ainsi à établir un autre événement de premier plan à Zermatt. En 2022, le Zermatt Unplugged devrait alors avoir lieu du 5 au 10 avril dans sa forme et sa taille habituelles.

Des investissements dans l’avenir

Zermatt se tourne aussi déjà vers l’avenir. Le groupe BVZ, auquel appartient la Gornergrat Bahn, investit 45 millions CHF dans cinq nouvelles rames doubles dont l’entrée en service est prévue pour 2022. De plus, à partir de l’été 2021, les visiteurs pourront s’immerger dans un nouvel univers découverte multimédia consacré au Cervin. Cette mise en scène sera mise en place dans la station de l’ancien téléphérique «Hohtälli». La ZBAG poursuit ainsi son orientation stratégique vers l’Italie. La télécabine tricâble Testa Grigia-Klein Matterhorn est en cours de construction. Une fois achevée, l’«AlpineX» deviendra alors la liaison alpine en téléphérique la plus élevée et dynamisera l’activité estivale. Le projet de liaison Zermatt-Valtournenche/Cervinia-Monte Rosa Ski, censé créer l’un des plus grands domaines skiables du monde, avance lui aussi. En outre, Zermatt et Cervinia sont également disposés à organiser les compétitions du Championnat du monde de Gobba di Rollin à Laghi Cime Bianche. La conception de la piste et l’homologation FIS en résultant sont en cours. Si la date est confirmée dans le calendrier des compétitions, les athlètes pourront donc démontrer leurs compétences sur la piste de compétition la plus longue et la plus élevée. Un départ en Suisse, une arrivée en Italie, une compétition internationale pour le Championnat du monde: voilà qui serait aussi une véritable nouveauté.

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer