Portfolio

Alice Greenfield

« La photo est mon passeport »
Auteur
Claude Hervé-Bazin
Copyright
ALICE GREENFIELD
Parution
Printemps 2022

La jeune photographe britannique entretient un lien puissant à l’océan, ses vagues et ceux qui les défient — jusqu’à se jeter elle-même à l’eau pour tenter de les imiter. La vie est une aventure, aime-t-elle penser. Portrait d’une passionnée à fleur de peau.

Un appareil photo pour ses 15 ans, un prof très impliqué et Alice est lancée. Elle débute sur pellicule, passe par la chambre noire et s'en réjouit, étudie formellement la lumière, le cadrage, la technique, travaille les pauses lentes et le noir-et-blanc pour son caractère intemporel et révélateur, puis ajoute le film à l’image fixe. Tout ce qui peut raconter un instant de bonheur dans la nature la séduit irrémédiablement. Le drone aussi, bien sûr. Et c’est encore mieux si le sujet permet de mettre l’accent sur des personnalités féminines.
Aujourd’hui âgée de 27 ans, Alice est bien installée dans la vie et travaille régulièrement pour des marques de renom. Mais l’essentiel n’est sans doute pas là. L’essentiel est dans l’horizon et ce qui se cache au-delà… La jeune photographe est doublement insulaire : non contente d’être britannique, elle habite l’île de Wight, enrobée de plages et de falaises de craie, au sud du pays. La mer en est naturellement venue à occuper une place prépondérante dans son bien-être et dans l’œilleton de son appareil. Nage, paddle, surf, Alice s’immerge corps et âme dans son sujet, entre deux aventures dans son van à travers le pays et le continent — jusqu’en Suisse où, enfant, elle a passé de nombreuses vacances familiales, du côté de Grindelwald. Son mantra ? Pour ne pas avoir de regrets, « il faut foncer, faire table rase des échecs et ouvrir plus de portes qu’il ne s’en ferment ».

« C’est tout ce que je veux dans la vie : photographier de belles choses »

Dans ses images, l’homme est un étalon qui permet de mesurer la puissance de la mer. Sa force brute, ses colères, ses chaos retrouvent de l’ordre dans...

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !