La marque suédoise

qui fait rimer sécurité et design

Auteur
Laurent Grabet
Copyright
POC
Parution
Hiver 2021-2022
La marque suédoise

C’est en regardant ses fils filer comme l’éclair dans un slalom que l’idée a germé dans l’esprit du fondateur de Poc. Son vœu : bien protéger leur tête en faisant appel aux meilleurs matériaux, mais sans leur imposer d’accoutrement ridicule… Nous vous racontons cette saga de l’intérieur.

Aujourd’hui en constant essor, Poc Sports écoule plus de 500’000 casques par an dans une cinquantaine de pays, États-Unis et nations de l’arc alpin en tête… L’entreprise est pourtant née d’un simple concours de circonstances. En 2003, Stefan Ytterborn accompagne ses fils à leur entraînement de ski. À même pas dix ans, les garnements filent à des vitesses impressionnantes. L’inquiétude le dispute rapidement à la fierté. Et s’ils chutaient en pleine course ? Leurs protections disgracieuses ne semblent guère à la hauteur… Le Suédois, consultant en design de profession, se met alors en tête de concevoir ses propres casques. Avec un objectif en forme d’obsession en tête : « Protéger la vie et réduire les conséquences d’un éventuel accident ».

Stefan Ytterborn s’associe avec Jan Woxing, aujourd’hui creative director de la marque, et avec un ami financier. Le trio analyse en profondeur tous les scénarii de chocs avec un spécialiste en neurologie et divers experts médicaux — donnant naissance au « Poc Lab ». Puis l’équipe établit un cahier des charges précis définissant les caractéristiques d’un excellent casque. « Reste ensuite, dans ce cadre contraignant, à lui donner un maximum de confort, d’aérodynamisme et d’esthétique. C’est une quadrature du cercle que nous abordons toujours avec humilité et esprit d’innovation », résume Oscar Huss, chef produits chez Poc...

Pour lire la suite, abonnez-vous ! Cliquez ici !

La marque suédoise