30° Degrés Magazine - La cordée des Alpes

La cordée des Alpes
Luxe, charme et volupté

Texte: 30° Degrés Magazine: Claude Hervé-Bazin | Photo: Yves Garneau & Thomas Roulin - Alpimages

Baignant dans l’atmosphère feutrée d’un grand chalet de montagne, ce quatre étoiles supérieur, membre des Small Luxury Hotels of the World, s’apprête à fêter son 5e anniversaire en 2017. Au menu: tous les services d’un établissement de prestige, dont un restaurant semi-gastronomique et un très (très) beau spa.

Si les sommets enneigés sont bien là, on est loin du confort spartiate des refuges de montagne. A La Cordée des Alpes, le ton serait plutôt au luxe confidentiel, dans une ambiance chaleureuse et tournée vers le bien-être. Le raffinement passe ici par un décor intérieur au design contemporain, infusé d’une multitude de discrètes touches nostalgiques ramenant aux Alpes d’un passé révolu : une paire d’anciens skis patinés par le temps délicatement posée contre un mur, des pans et meubles de vieux bois, des balcons ciselés tels des pièces de dentelle. « Nous nous sommes inspirés des vieux hôtels du début du siècle dernier. Mais nous n’avons pas pour autant oublié les exigences d’un hôtel moderne ! », explique l’Australo-suisse Marcus Bratter, propriétaire de l’établissement – comme du proche Nevaï.

Dans ce décor cosy façon chalet, on se sent rapidement chez soi – voire mieux que chez soi ! Dans les 32 chambres et suites, les couettes gonflées comme des nuages, les oreillers au moelleux consommé, les plaids invitant à se blottir dessinent autant de parenthèses de détente. Dans le prolongement s’ouvrent coin salon avec cheminée, vaste salle de bains, balcon déroulé face au panorama alpin.

Le spa, collectionneur d’éloges

La quête du bien-être se poursuit à l’espace dédié, en sous-sol. On s’y laisse volontiers glisser à l’eau dans le jacuzzi ou pour quelques longueurs de bassin dans la piscine attenante de 15 m, nichée entre de hautes voûtes montagnardes et des paravents de bois sculpté, façon volets de l’ancien temps. Hammam et sauna complètent l’ensemble. Muscles endoloris? Abandonnez-vous à des mains expertes au Spa Cinq Mondes et Karin Herzog pour un soin bio, façon massage délassant aux plantes aromatiques des alpages du Napf (près de Lucerne) – les adeptes de l’intimité absolue le privatiseront. On reprend ensuite ses esprits dans une chaise longue proche de la cheminée, avec vue panoramique sur les cimes. (...)


Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici!

Fermer