L’énergie solaire, en prise directe avec l’avenir

Texte: 30° Degrés Magazine: Frédéric Rein | Photo: DR

De nombreux projets permettant de produire de l’énergie solaire fleurissent comme des tournesols à travers le monde. Ce secteur est en plein boom, et les estimations prévoient que 25% de l’électricité mondiale proviendra de l’astre solaire d’ici 2040. La Suisse n’est pas en reste. Prémices d’un avenir énergétique rayonnant…

Le projet est pharaonique et aurait certainement plu à Rê, le dieu du soleil de la mythologie égyptienne. Pourtant, c’est bien dans les Emirats arabes unis qu’est actuellement en passe de se construire la plus grande centrale solaire à concentration au monde (2,5 km2). D’ici la fin 2012, 768 miroirs paraboliques devraient regarder le soleil de Madinat Zayed, à environ 120 km au sud-ouest d'Abou Dhabi. Ils concentreront son énergie afin de générer de la vapeur d’eau destinée à faire tourner des turbines électriques. D’une capacité de 100 mégawatts, elle permettra d’éviter l’émission de près de 175 000 tonnes de CO2, ce qui reviendrait à enlever 15 000 voitures de la circulation.

Cette centrale devancera de trois ans la naissance de la ville qu’elle alimentera: Masdar-City. Près de 50 000 personnes vivront dans cette capitale internationale du développement durable, qui fonctionnera entièrement aux énergies renouvelables, essentiellement solaires, et n’émettra pas de gaz carbonique.

En ce début de XXIe siècle, le soleil brille de mille feux dans le paysage énergétique mondial. Aux centrales, qui utilisent la concentration de la lumière grâce à des miroirs pour chauffer un fluide, font écho les panneaux photovoltaïques, dont les cellules produisent du courant continu à partir du rayonnement solaire. Ces deux techniques capables de produire de l’énergie solaire nous permettront en partie de nous affranchir de l’énergie fossile, qui s’épuise goutte après goutte.

Fermer