30° Degrés Magazine - L’alliage

L’alliage
fait la force

Texte: 30° Degrés Magazine: Marie de Pimodan-Bugnon | Photo: Rolex | Parution: 17.10.2019

L’horlogerie se dope aux matériaux high-tech. Composite de carbone, céramique et super-alliages d’or s’invitent au poignet. Résultat : des montres plus robustes, plus légères, plus performantes, dans toutes les situations.

Elles endurent tout. Les petits chocs du quotidien, les coups durs et les rayures des grandes aventures. Exposées aux agressions du temps autant qu’au mode de vie de leur propriétaire — qu’il soit baroudeur téméraire, amateur de sports outdoor ou maladroit chevronné —, les montres ont changé de nature. Plus robustes, plus résistantes, plus légères, elles évoluent, mutent, s’adaptent et se drapent désormais de matériaux high-tech développés dans les laboratoires des marques horlogères. Carbone, céramique, nouveaux alliages d’or... La recherche bat son plein et la physique des matériaux déploie aujourd’hui ses atouts comme autant de territoires d’expression pour une offre horlogère pensée pour pouvoir survivre aux milieux les plus hostiles.

Cœur de carbone
Impensable il y a une vingtaine d’années, le carbone est aujourd’hui l’un des matériaux de prédilection des horlogers. Plus robuste que l’acier, trois fois plus résistant que l’aluminium, il a aussi une autre grande qualité : son poids plume, qui n’excède pas les 2,6 g/cm3. Autre atout : son look noir hyper sportif, évoquant la coque d’un voilier de course ou les lignes racées d’un VTT de compétition.
Chez TAG Heuer, le carbone s’impose cette année comme le matériau star. Sur la Carrera Calibre Heuer 02T Tourbillon Nanograph, on retrouve son tressage de fibres sur la lunette, composant du boîtier le plus exposé aux chocs. Mais il s’invite également, de manière inédite, au cœur du mouvement. Ainsi, le spiral— organe régulateur de la montre — est-il réalisé en composite de carbone produit à partir de gaz naturel. Une innovation qui décuple les performances de la montre pour une précision hors pair dans les conditions les plus difficiles.(...)

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer