30° Degrés Magazine - 3 minutes

3 minutes
de pures sensations

Texte: 30° Degrés Magazine: Laurent Grabet  | Photo: Fabian Bodet | Parution: 26.12.19

Plus qu’un film, c’est un appel vibrant à vivre la montagne. Avec Natural Mystic, le freerider Sam Favret donne envie de chausser les skis, sans pour autant tomber dans les habituels travers commerciaux. Impressions.

Natural Mystic, le dernier film du freerider Sam Favret, sera visible gratuitement sur internet à partir de la mi-décembre. Cette « mystique naturelle » qui donne une irrépressible envie de chausser les lattes, est à mille lieux des films « skiporn » produits à la chaîne, à grand renfort de sponsors – et qui, passé l’excitation première, lassent et laissent de glace tant ils sont formatés.

Une œuvre brute
« L’originalité de Natural Mystic réside dans son minimalisme brut, en écho à la pureté des montagnes qui en constituent le décor », explique non sans légitime fierté Sam Favret. Ces pentes poudreuses sont filmées par deux drones. La tentation facile de la Go-Pro a été sagement esquivée, grâce aux talents conjugués des caméramen Alex Blaise, Hensli Sage, Fred Rousseau, Maxim Moulin et Mix & Mouse.

Leurs objectifs suivent à distance Sam Favret alors qu’il survole élégamment, vitesse « mach 3 », des pentes qu’il connaît par cœur du côté du Brévent et de la Flégère, dans le massif des Aiguilles rouges. « En s’offrant un classieux trick à l’occasion », relève Fabian Bodet, le photographe qui a suivi le tournage. Cet œil regardant d’en haut le Chamoniard de 31 ans pourrait être celui d’un Dieu au centre de cette mystique du ski… Celui-là même qui, peut être, fait qu’on vient et revient se frotter à cette nature si belle et puissante, pressentant plus ou moins confusément qu’elle a beaucoup plus encore à offrir que le simple plaisir de la glisse.

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

Fermer