30° Degrés Magazine - Le musée à l’heure coréenne

Le musée à l’heure coréenne

Parlez-vous PyeongChang ?
A découvrir du 7.12.2017 au 11.03.2018

Attention embarquement immédiat pour la Corée pour vivre les XXIIIèmes Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 au Musée Olympique. Enfilez un costume traditionnel et découvrez la culture coréenne entre tradition et modernité. Parce que les JO seront « Passion.Connected », le programme du Musée Olympique reflètera cet esprit. Objectif : offrir tous les ingrédients pour suivre les Jeux au-delà de l’aspect purement sportif. Attendez-vous à découvrir les traditions coréennes et à vivre les Jeux Olympiques comme si vous y étiez.

Au fait, comment dit-on « gratuit » déjà en coreen ? viens au musée pour le savoir… l’ensemble du programme coréen sera gratuit !
Dès l’arrivée, le visiteur est accueilli par la Corée et ses dignes représentants. Dans le hall, les mascottes géantes Soohorang et Bandabi donnent le ton. Les Coréens sont présents eux aussi à travers l’exposition de photos de Françoise Huguier « Virtual Seoul ». L’artiste coréen contemporain CHOI Jeong-Hwa illumine le puits de lumière avec son œuvre participative « Happy Happy ». Réalisée à partir de récipients en plastique, elle représente les cinq anneaux olympiques. Pour un feeling 100% immersif, le visiteur pourra revêtir un HANbok, ce costume traditionnel coréen et visiter gratuitement l’ensemble des expositions dédiées à la Corée. Aucun doute, Le Musée vit bien à l’heure des JO.

Entre tradition et modernite - exposition pyeongchang (focus) n+1
Focus sur la culture du pays hôte des JO d’hiver. L’exposition s’articule autour d’un mot « HAN » (qui signifie « coréen ») et de ses 3 déclinaisons : HAN-gul (alphabet coréen), HA-llyu (vague culturelle coréenne) et HAN-Tech (nouvelles technologies). La scénographie oscille entre tradition et modernité. Elle fait références au HANji (le papier traditionnel) et au HANok (maison traditionnelle coréenne). De plus le public découvrira les liens étroits qui unissent la Corée au sport en 15 dates sur un mur d’images fixes et animées. En guise de manuel de visite, la brochure « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Corée sans oser le demander » répondra à toutes vos questions.

Des jeux olympiques passionnes et connectes (galerie) n+ 2
En clin d’œil au slogan des JO « Passion.Connected », une installation multimédia en 3D transporte le public sur les différents sites de compétition. Deux simulateurs offrent la possibilité de tester ses capacités et de skier sur la piste olympique de PyeongChang. Les icônes des Jeux ne seront pas en reste : torches, médailles, mascottes, pictogrammes seront de la partie. Enfin, les Jeux seront diffusés sur grand écran dans cet espace du 9 au 25 février 2018.

Entre arts ancestraux et new wave
Coup d’envoi des festivités dès la Semaine Olympique le 6 octobre avec l’artiste CHOI et son œuvre participative « Happy Happy ». Des activités en libre-accès « quand les tigres fumaient la pipe » seront proposées pendant les vacances de fin d’année dans un Korean Corner : bricolage de mascottes et design coréen. Pour le grand week-end d’ouverture les 9 et 10 février la cérémonie sera retransmise en directe, un spectacle de percussions coréennes New Wave, des ateliers de Samulnori et des Flashmob « Gangnam Style » enflammeront le Musée. Puis, point d’orgue le week-end du 17 et 18 février pour célébrer le Nouvel an Coréen. A cette occasion, le public découvrira la Corée traditionnelle avec au programme, danse de grue et ateliers d’Hangul, considéré comme l’un des alphabets les plus « scientifiques » au monde.

L’offre scolaire au style 100% coreen
Elle met l’accent sur une visite coachée pour découvrir les JO de manière ludique et innovante comme si on y était et aborder la culture du pays organisateur. L’expérience se poursuit en atelier Tous différents, tous gagnants, une sensibilisation au bien vivre ensemble.

Du kimchi et des nouilles de patate douce …au tom cafe
LE TOM Café fait un détour par la Corée. Les plats aussi surprenants qu’inventifs viendront colorer la carte. Au menu, so bulgogi (bœuf mariné à la sauce soja), Japchae (Nouilles sautées aux légumes et crevettes) et Kimchi (choux fermenté)... A cette occasion, la déco se refait une beauté. Les sets de table proposeront un extrait de manhwa (BD coréenne) sur la cuisine.

Un tigre blanc et un ours ….au tom shop
TOM Shop reste l’unique point de vente au monde (en dehors du pays hôte) pour le merchandising officiel des JO de PyeongChang 2018. Les articles sont déclinés à l’effigie des deux mascottes, Soohorong le tigre blanc et Bandabi l’ours noir. Le lifestyle coréen s’invite aussi avec des articles qui célèbrent la « K » culture : des produits de beauté à la bave d’escargot, des boîtes surprises et une ligne de vêtement « K » apparel.

et un blog malin !
Pour prolonger l’expérience coréenne rendez-vous sur le TOM Blog qui prendra à cette occasion de forts accents coréens avec des interviewes inédites, des coulisses et bien plus encore... https://blog-tom.com/fr/

En savoir plus sur le programme PyeongChang au Musée Olympique www.olympic.org

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer