30° Degrés Magazine - Kenya,

Kenya,
l’art du safari

Texte: 30° Degrés Magazine: Claude Hervé-Bazin | Photo: Chris Schmid | Parution: 18.07.2019

Un mot symbolise tout le Kenya : safari. En swahili, ce nom, dérivé de l'arabe, ne désigne pas seulement une expédition de chasse, mais un voyage. Un bien beau voyage.

L'aube pointe à peine son nez derrière les reliefs de la vallée du Rift. Envahie encore par l’ombre de la nuit qui s’achève, la vaste plaine du Masai Mara s’anime pourtant déjà. Sur le bord de la piste, une famille de girafes massaï effeuille méticuleusement un acacia. Un éléphant solitaire traverse de son pas de patriarche. Des buffles baignent dans la première lumière orangée du jour naissant. Et, en toile de fond, les douces collines semblent onduler d'un même mouvement lent et erratique : ce sont des gnous, des centaines, des milliers, des millions de gnous qui défilent, certains nés de la dernière pluie, les pattes encore mal assurées. Au milieu de cette masse mouvante, brune et poussiéreuse, se détachent les stries insensées des zèbres et les taches claires des bubales, nombreux à accompagner la migration depuis le Serengeti tanzanien.

Quittant le grand parc voisin environ deux mois après les pluies, l'herbe fraîche de la nouvelle saison une fois épuisée, les légions tracent peu à peu leur chemin vers le Masai Mara, atteignant ses pâturages encore verdoyants au début de l’été. Leur épreuve la plus redoutable les y attend : la traversée de la Mara River, sous l’œil et la menace des crocodiles — dont certains ne se sont guère restaurés depuis la migration de l'an passé… Davantage s’enlisent, se noient ou se jettent dans la gueule des lion(ne)s. Excitées, les femelles plongent la tête dans le ventre ouvert d’un coup d’incisives, extirpant les entrailles fumantes dans l’air encore frais. L’odeur est fétide, la satisfaction évidente. Puis elles se pourlèchent avidement, tête et poitrail couverts de sang.(...)

Pour lire la suite, abonnez-vous ! cliquez ici !

FacebookTwitterEmailPinterestAddthis
Fermer